Cancer et sexualité au féminin



Fiche conçue par Eliane Marx, Psychologue et psychothérapeute, Unité de psycho-Oncologie, Centre de Lutte Contre le Cancer Paul Strauss, Strasbourg.

À retenir

  • Chaque femme est différente, nécessite une attention particulière et une prise en charge adaptée permettant d’envisager sa vie sexuelle dans l’après-cancer.
  • Exprimez à votre partenaire ce que vous ressentez face à la maladie, de ce qui vous préoccupe au sujet de la sexualité et incitez-le à en faire autant. Essayez d’en parler le plus tôt possible avec des mots simples même si ce n’est pas facile. Si vous avez de la peine à lui parler, écrivez-lui. Il est important de maintenir le dialogue et la communication dans votre couple. Dites ce dont vous avez besoin et envie, ce qui ne va pas mais aussi ce qui va.
  • Vous pouvez préparer vos questions par écrit pour la consultation avec votre médecin ou avec un autre professionnel.
    Faites-vous aider par des professionnels avertis plutôt que de vous traiter par vous-même et sans leurs conseils. N’utilisez que les traitements prescrits.
  • Communiquez avec votre partenaire avec tendresse et complicité. N’ayez pas peur de vous dénuder, de vous embrasser, de vous toucher, de vous caresser.
  • Sachez être patiente face aux difficultés rencontrées et faire preuve d’imagination avec votre partenaire. D’autres modes de stimulation que la pénétration peuvent vous apporter de la satisfaction sexuelle. Après la fin des traitements, tout est possible, tout peut être inventé et réinventé.