La grippe est causée par des virus appartenant à la famille des virus influenza. Il existe 3 types de virus influenza, comprenant chacun plusieurs sous-types :

  • Type A : le plus dangereux car il peut se modifier de façon importante et radicale. Les virus de type A peuvent infecter l’homme et de nombreuses espèces animales (dont les oiseaux et les porcs). Ces virus sont encore plus finement caractérisés et différenciés sur la base de leurs protéines de surface (antigènes) : l’hémagglutinine (H) et la neuraminidase (N). Selon la nature de ces antigènes, il existe de très nombreux sous-types de virus A, qui peuvent circuler de manière concomitante ou prédominante.

  • Type B : le plus fréquent. Ils infectent quasiment exclusivement l’homme.

Les virus de type A et de type B sont responsables des épidémies saisonnières, mais seuls les virus de type A ont un potentiel pandémique.

  • Type C : provoque une maladie généralement bénigne avec des symptômes proches du rhume. Il n’est pas source d’épidémie.

La grippe est une infection respiratoire courante qui peut se présenter sous différentes formes : épidémies saisonnières et pandémies. Ces deux types de propagation possèdent des différences marquantes en termes de gravité, de diffusion géographique et de conséquences sur la santé publique.

Les virus grippaux de type influenza A et B peuvent être à l’origine des épidémies saisonnières1. Celles-ci surviennent chaque année, généralement entre les mois d’automne et d’hiver, et sont liées à la circulation saisonnière des virus de la grippe dans la population2

Les principales caractéristiques des épidémies saisonnières de grippe :

  1. Sous-types de virus : bien connus et surveillés à l’échelon national et surtout international, permettant d’adapter la composition du vaccin spécifique annuel contenant les sous-types les plus probables de la saison à venir.

  2. Diffusion géographique limitée : touchent généralement des zones géographiques limitées (pays ou régions spécifiques).

  3. Groupes à risque bien identifiés tels que les personnes âgées, les jeunes enfants, les personnes atteintes de maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes immunodéprimés, les personnes obèses. Néanmoins, le fardeau reste élevé avec en moyenne 10 000 décès liés à la grippe en France chaque année.

  4. Impact modéré : les épidémies saisonnières sont généralement bien maîtrisées. Néanmoins, elles peuvent causer une charge significative sur les systèmes de santé, surtout au moment des pics de l’épidémie (nombre de cas très élevé sur un territoire ou un pays).

Seuls les virus influenza de type A peuvent être responsables des pandémies de grippe. La pandémie est une épidémie non limitée dans l’espace et qui se répand rapidement. 

Les principales caractéristiques des pandémies de grippe :

  1. Sous-types de virus : nouveaux. Les pandémies sont provoquées par l'apparition de nouveaux sous-types de virus de la grippe A vis-à-vis des quels la population n'a pas d'immunité préexistante. Ces virus émergents peuvent provenir d'animaux (grippe zoonotique) et muter pour infecter les humains4.

  2. Diffusion géographique : vaste. En raison du manque d'immunité préexistante dans la population, les pandémies de grippe se propagent rapidement dans le monde entier, touchant de vastes zones géographiques.

  3. Gravité variable :  La gravité d’une pandémie de grippe peut varier d’une pandémie à l’autre (la grippe espagnole a fait des millions de morts tandis que la pandémie de 2009 en France a été d’une ampleur comparable à celle d’une grippe saisonnière5).

  4. Impact majeur : Les pandémies de grippe peuvent entraîner des conséquences majeures sur la santé publique (nombre plus élevé de cas graves), mettant à rude épreuve les systèmes de santé et ayant un impact économique considérable.

Le suivi de la dynamique épidémiologique de la grippe est essentiel. Ainsi, les pouvoirs publics mettent notamment en œuvre une surveillance des souches virales, des indicateurs épidémiques et évaluent des actions de prévention comme la vaccination. Il est également essentiel de se préparer aux potentielles futures pandémies de grippe.

Sources

  1. Institut Pasteur. Grippe. octobre 2019, consulté le 5 septembre 2023 :

  2. Assurance Maladie. Comprendre la grippe. 20 septembre 2023, consulté le 29 janvier 2024 :

  3.  Assurance Maladie. Épidemie, pandémie, gestion sanitaire : ce qu’il faut savoir. 21 juin 2023, consulté le 29 janvier 2024 :

  4. OMS. Grippe (aviaire et autres grippes zoonotiques). 3 octobre 2023. Consulté le 29 janvier 2024 : 

  5. Santé Publique France. Les grippes pandémiques. 24 avril 2019. Consulté le 5 septembre 2023 : 

M-FR-00010432-1.0 - Établi en février 2024

Ce site Internet contient des informations sur des produits qui s'adressent à un large public et peut contenir des renseignements ou informations sur différents produits qui ne sont pas accessibles ou valables dans votre pays. Nous déclinons toute responsabilité quant à l'accès à de telles informations qui ne seraient pas conformes à toute exigence légale, réglementation, enregistrement ou usage en vigueur dans votre pays d'origine.