La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse due aux virus influenza, dont la particularité est la grande variabilité génétique, ce qui conduit à l’existence de nombreux sous-types, dont la circulation est variable d’une année à l’autre¹.  Une politique de surveillance active est en place au niveau national et international.
  • 2 : nombre de type virus influenza principalement responsables de cette infection chez l’homme : type A et B1 ;

  • 2 à 6 millions : nombre de personnes touchées par la grippe saisonnière chaque année en France2 ; 

  • Environ 10 000 : nombre de décès chaque année en France directement ou indirectement liés à la grippe saisonnière1 ;

  • 2 à 12 millions : nombre de journées d’arrêt de travail en période épidémique3 ;

  • 230 à 840 millions : coût en euros de la grippe en médecine ambulatoire lors d’une épidémie3.

La grippe se propage principalement par des gouttelettes respiratoires expulsées lorsque les personnes infectées toussent, éternuent ou parlent. Les autres modes de transmission incluent le contact direct avec des surfaces contaminées par le virus (poignées de porte, boutons ascenseurs, etc…)4.

Les lieux confinés avec une forte densité de personnes, comme les écoles, les crèches, les transports en commun et les bureaux, favorisent la transmission du virus. La contagiosité est très importante, elle commence un jour avant l'apparition des symptômes chez la personne infectée et dure jusqu'à environ une semaine après le début des symptômes5.

Lorsqu'une personne est exposée au virus de la grippe, le virus pénètre dans les voies respiratoires supérieures (nez, gorge) après inhalation des gouttelettes respiratoires émises par un individu infecté. Le virus infecte ensuite les cellules épithéliales (muqueuses) des voies respiratoires. Le système immunitaire de l'hôte réagit en induisant une réponse pour lutter contre l'infection, provoquant les symptômes caractéristiques de la grippe (notamment fièvre élevée, courbatures, maux de tête, fatigue intense). La toux, sèche et douloureuse, est liée à l’atteinte de la muqueuse des voies respiratoires inférieures par le virus1.

Certains individus présentent un risque plus élevé de développer des formes sévères de la grippe. Les principaux facteurs de risque comprennent4 :

  • Âge : Les personnes âgées de 65 ans et plus, en raison d'un système immunitaire affaibli, sont plus vulnérables aux complications de la grippe.

  • Maladies chroniques : Les personnes atteintes de maladies chroniques telles que les affections pulmonaires, cardiaques, rénales, le diabète ou les maladies immunosuppressives sont plus susceptibles de développer des complications graves6.

  • Femmes enceintes : Les femmes enceintes présentent un risque accru de complications de la grippe en raison des changements physiologiques qui affectent leur système immunitaire.

  • Enfants en bas âge : Les jeunes enfants ont un système immunitaire immature, ce qui les rend plus sensibles aux complications de la grippe.

Sources

  1. Institut Pasteur. Grippe. Consulté en octobre 2023 :

  2. Santé Publique France. Grippe. Consulté en octobre 2023 :

  3. Groupe d’Information et d’Expertise sur la Grippe. La Grippe. Consulté en octobre 2023 :

  4. Assurance Maladie. Comprendre la grippe. Consulté en novembre 2023 :

  5. Hygiène, prévention et contrôle de l’infection. Grippe saisonnière - foire aux questions. Consulté en décembre 2023 :

  6. Vaccination-info.be. Maladies chroniques. Consulté en décembre 2023 :

M-FR-00009815-1.0 - Établi en janvier 2024

Ce site Internet contient des informations sur des produits qui s'adressent à un large public et peut contenir des renseignements ou informations sur différents produits qui ne sont pas accessibles ou valables dans votre pays. Nous déclinons toute responsabilité quant à l'accès à de telles informations qui ne seraient pas conformes à toute exigence légale, réglementation, enregistrement ou usage en vigueur dans votre pays d'origine.