Cancer et vie quotidienne

Le médecin du travail

  • Qui est le médecin du travail ?
    Le médecin du travail est le conseiller de l’employeur, des travailleurs, des représentants du personnel et des services sociaux. Son rôle est exclusivement préventif et consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail. Il exerce au sein d’un service de santé au travail interne ou externe à l’entreprise dans lequel il anime et coordonne une équipe pluridisciplinaire composée d’infirmiers, d’intervenants en prévention des risques professionnels (ergonomes, psychologues, toxicologues...etc) et éventuellement d’autres professionnels.
    Son activité se répartit en 2 grandes actions :
    • Des actions sur le milieu de travail : Études de postes, observation de l’activité réelle effectuée, propositions pour améliorer les conditions de travail et pour adapter les postes de travail à la
      physiologie et à l’état de santé du salarié.
    • Le suivi individuel de l’état de santé des salariés : Consultations appelées communément visites médicales. On distingue plusieurs circonstances de visites médicales : visite d’embauche, visite périodique, visite de reprise après un arrêt de travail, visite à la demande du salarié ou de l’employeur et enfin visite de préreprise. Cette dernière est particulièrement intéressante dans le cadre du retour au travail après un arrêt de travail prolongé pour préparer la reprise.
      Rappelons que le médecin du travail exerce ses missions dans le respect strict du secret médical et en toute indépendance.
  • Quelques exemples d’actions du médecin du travail dans le cadre du cancer :
    • Prévention du risque cancérogène en entreprise : On estime que 4 à 8 % des cancers sont d’origine professionnelle [InVS]. La prévention du risque cancérogène en entreprise fait partie des missions du médecin du travail (conseils sur la suppression des produits concernés, leur remplacement par d’autres...etc). D’autre part, lorsque des salariés ont été exposés à certains produits
      cancérogènes dans leur passé professionnel, le médecin du travail assure une surveillance médicale visant notamment à dépister au plus tôt l"apparition de pathologies. Enfin, lorsqu’un cancer est diagnostiqué, l’étude du cursus professionnel par le médecin du travail peut mettre en évidence un lien avec les postes de travail occupés. Une déclaration en maladie professionnelle peut alors être proposée.
    • Maintien dans l’emploi : D’une manière générale, le médecin du travail est habilité à proposer des mesures individuelles telles que mutations ou transformations de postes, justifiées par des considérations relatives notamment à l’âge, à la résistance physique ou à l’état de santé physique et mental des travailleurs. L’employeur est tenu de prendre en considération ces propositions et, en cas de refus, de faire connaître les motifs qui s’opposent à ce qu’il y soit donné suite. En pratique, le médecin du travail évalue donc l"état de santé du salarié et le confronte aux contraintes de son poste de travail.
      Il établit alors, si besoin, des recommandations de changements ou d’aménagements du poste de travail.
      Dans certaines situations, il peut faire appel à d’autres professionnels au sein de son équipe ou à l’extérieur (par exemple, Service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés SAMETH, Caisse primaire d’assurance maladie CPAM...etc).
  • Comment contacter votre médecin du travail ?
    Dès lors qu’elles emploient des salariés, les entreprises ont l’obligation d’adhérer à un service de santé au travail. Chaque salarié peut alors demander à rencontrer son médecin du travail, par exemple, pour envisager une adaptation du poste de travail, pour préparer son retour à l’emploi en cas d’arrêt de travail...etc. Le salarié qui fait la demande d"une telle visite n’est pas tenu d’en informer son employeur et ne peut être sanctionné pour cela.

Fiche conçue par Julia Bretteville, assistante sociale, Géraldine de Blasi, psychologue et Laëtitia Rollin, médecin du travail, du CHU de Rouen.