Oncologie et recherche

Découvrez les chiffres des cancers dans le monde et en France

Découvrez les chiffres des cancers dans le monde et en France.

Les cancers sont des maladies complexes, difficiles à traiter : ils sont responsables d’un décès sur trois chez l’homme et d’un décès sur quatre chez la femme*.

Depuis 1989, ils sont la première cause de décès chez l’homme devant les maladies cardiovasculaires en France. Si les progrès effectués ces dix dernières années en matière de dépistage, de diagnostic, de traitement et de soutien psychologique sont indéniables, les besoins médicaux et sociaux non couverts restent importants.

Anticorps conjugués en cancérologie

De nouveaux espoirs pour les patients. Explications du Pr Xavier Pivot, CHU Besançon.

Personnaliser les traitements

Roche est engagé dans la lutte contre le cancer depuis plus de 50 ans, guidé non seulement par la volonté de donner plus de vie aux patients mais aussi par la nécessité d’améliorer leur qualité de vie.

Ainsi, Roche s’est donné pour mission de faire avancer la médecine personnalisée en développant des médicaments adaptés aux caractéristiques des malades et de leur maladie. Le groupe intègre les nouvelles techniques de diagnostic qui permettent d'identifier les voies moléculaires, futures cibles des thérapies. La croissance, la division, la migration et la mort cellulaires, constituent les principales voies de recherche.

 

Cancers : quelles perspectives pour les patients ?

Eclairage par le Pr Morère, CHU de Bobigny.

Des thérapies ciblées prometteuses

Roche possède actuellement près de 40 molécules en développement dans le domaine de la cancérologie :

  • plusieurs anticorps conjugués (anticorps monoclonal et chimiothérapie reliés ensemble à l'aide d'un agent de liaison stable),
  • des molécules ciblant des récepteurs membranaires (HER2, HER3…)
  • des molécules ciblant l’environnement de la tumeur (l’angiogenèse par exemple)
  • des molécules ciblant des protéines impliquées dans le contrôle du cycle cellulaire (dont la fonction est anormale dans certains cancers): Raf, MEK, PI3k, Akt,…
  • des molécules impliquées dans la régulation de la mort des cellules : Bcl-2, Bcl-X, MDM2…

Roche travaille également à identifier des marqueurs tumoraux qui permettent de détecter des cellules tumorales bien avant que les premiers symptômes n’apparaissent. Ces informations aideront les médecins à instaurer sans délai un traitement ciblé et efficace, améliorant ainsi le bien-être des patients et diminuant les coûts pour le système de santé.

3 nouvelles molécules d'ici 2015

Roche prévoit de soumettre un dossier d'AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) en Europe pour les molécules suivantes :

  • obinituzumab (GA101),
  • onartuzumab (MetMab),
  • inhibiteur MEK (RG7421)

 

*Source : Mortalité observée par cancer en France et dans 22 régions métropolitaines - InVS (Situation pour la période 2005-2009 et évolution entre 1985-1989 et 2005-2009)