Innover dans la sclérose en plaques : MSCOPILOT®

La gravité de l’impact de la sclérose en plaques (SEP) sur la qualité de vie des personnes malades impose une forte mobilisation. L’évolution imprévisible et progressive de la maladie vers des troubles moteurs et cognitifs de plus en plus gênants implique de maîtriser son évolution pour retarder l’apparition du handicap.

Contrôler régulièrement l’activité de la SEP est indispensable pour proposer une prise en charge adaptée, maîtriser l’évolution de la maladie et retarder l’apparition du handicap1, 2

La progression de la maladie est irréversible et les traitements actuels visent à agir sur l’évolution de la maladie3. L’activité de la maladie n’étant pas nécessairement perceptible, il est indispensable de la mesurer régulièrement grâce à trois paramètres 3:

  • la fréquence, la durée et l’intensité des poussées, 
  • l’évolution du handicap,
  • l’apparition ou l’augmentation de la taille des lésions cérébrales visualisables grâce à l’IRM

Afin d’améliorer le suivi de l’activité de la maladie, Roche a mis en place un partenariat avec la start-up Ad Scientiam pour le développement  d’une solution d’auto-évaluation des scores fonctionnels (marche, dextérité, vision, performances cognitives), baptisée MSCOPILOT®. 

Cette application est en partie inspirée de l’échelle MSFC (Multiple Sclerosis Functional Composite Score)4, utilisée en complément du score EDSS (Expanded Disability Status Scale)5 pour évaluer les patients atteints de SEP.  L’objectif principal de  cet outil est de proposer au patient de s’auto- évaluer à domicile pour améliorer le suivi de sa maladie, profitant des possibilités offertes par les nouvelles technologies.   

Ad Scientiam : une start-up de l’ICM

Ad Scientiam est une start-up santé incubée à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris), qui développe des solutions d’accompagnement et de suivi pour les patients et professionnels de santé, spécifiques à chaque maladie.

Roche accompagne Ad Scientiam depuis 2015 pour développer des solutions innovantes au service du patient atteint de sclérose en plaques.
 

References

  1. G. Giovannoni et al. Time matters in multiple sclerosis. Oxford PharmaGenesis Ltd 2015. www.msbrainhealth.org
  2. T Ziemssen et al. Optimizing therapy early in multiple sclerosis: An evidence-based view. Mult Scler Relat Disord. 2015 Sep;4(5):460-9.
  3. AL Smith et al. Therapeutic Targets for Multiple Sclerosis: Current Treatment Goals and Future Directions. Neurotherapeutics. 2017 Jun 26.
  4. National Multiple Sclerosis Society. http://www.nationalmssociety.org/NationalMSSociety/media/MSNationalFiles/Brochures/10-2-3-31-MSFC_Manual_and_Forms.pdf.
  5. JF Kurtzke. Rating neurologic impairment in multiple sclerosis: an expanded disability status scale (EDSS). Neurology. 1983 Nov;33(11):1444-52.