Sclérose en plaques : définition et symptômes

La sclérose en plaques, communément appelée SEP, est une maladie inflammatoire chronique du système nerveux central (SNC). 

La sclérose en plaques : une maladie chronique et invalidante

Cette maladie invalidante est la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune, avec plus de 2,3 millions de personnes atteintes dans le monde dont près 85 000 en France1

Elle se déclare en moyenne entre 20 et 40 ans, avec une forte prédominance féminine ; les femmes étant environ deux fois plus touchées que les hommes. 2,3



Les symptômes de la sclérose en plaques

La gêne neurologique s’installe progressivement et s’accompagne de l’apparition de symptômes, tels que : une extrême fatigue, des troubles moteurs (faiblesse musculaire, problèmes de coordination), des troubles de l’équilibre, des troubles sensitifs (diminution de la sensibilité), des troubles cognitifs (altération de la mémoire et de la concentration), des troubles visuels...  variables en durée et en intensité d’un patient à l’autre. 

Quelle est l’évolution de la sclérose en plaques

Avec le temps et sans traitement, la sclérose en plaques peut évoluer et entraîner des handicaps permanents pouvant conduire à une perte d’autonomie et à une diminution de l’espérance de vie d’environ 5 à 10 ans. 4

La sclérose en plaques : des mécanismes physiopathologiques complexes

Dans le cas d’une sclérose en plaques, le système immunitaire s’attaque par erreur à ses propres cellules au niveau du système nerveux central. C’est pourquoi, on parle de maladie auto-immune5,6,7  

Les mécanismes en cause ne sont encore pas totalement élucidés, mais des recherches récentes ont mis en évidence une présence anormale de certaines cellules du système immunitaires, des lymphocytes T et des lymphocytes B, au niveau du cerveau et de la moelle épinière. Ces travaux laissent ainsi présager d’une implication des lymphocytes B dans les mécanismes physiopathologiques de la SEP. 5,6,7
 


1.http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Plan_maladies_neuro_degeneratives_def.pdf
2. Cleveland Clinic. Multiple Sclerosis. Available at: http://www.clevelandclinicmeded.com/medicalpubs/diseasemanagement/neurology/multiple_sclerosis/Default.htm Last accessed March 2015.  
3. Disanto G, et al., On the sex ratio of multiple sclerosis. Mult Scler. 2013;19(1):3-4.  
4. NHS Choices. Multiple Sclerosis. Available at: http://www.nhs.uk/conditions/Multiple-sclerosis/Pages/Introduction.aspx Last accessed May 2015.  
5. Ortiz GG, et al. (2014). Role of the blood-brain barrier in multiple sclerosis. Archives of Medical Research, 45:687-697.
6. Larochelle C. (2011) How do immune cells overcome the blood–brain barrier in multiple sclerosis? FEBS Letters, 585(23):3770-3780. 
7.Cross AH, Waubant E. (2011). MS and the B cell controversy. Biochim Biophys Acta, 1812(2):231-238.