L’oncologie pédiatrique : un véritable défi

Docteur Raphaël Rousseau, directeur médical, groupe de recherche et développement en oncologie pédiatrique, Genentech (filiale du groupe Roche, San Francisco – USA) 


Si plus de 80 % des enfants atteints de cancer peuvent être guéris, nombre d’entre eux subiront les effets à long terme des traitements. Et pour les 20% que la recherche ne peut encore guérir, il est urgent de développer des traitements nouveaux et différents. Car à de rares exceptions près, les cancers de l’enfant sont différents de ceux de l’adulte : un corps d’enfant étant en croissance, donc en constante évolution, l’impact des traitements peut être différent de celui observé chez l’adulte. L’oncologie pédiatrique vise précisément à développer une approche médicale spécifique pour les enfants.

Roche engagé en oncologie pédiatrique

Roche est engagé en oncologie pédiatrique, avec 25 études cliniques ayant permis d’inclure à ce jour plus de 1 500 enfants atteints de cancer dans le monde. 

Nos efforts portent sur l’ensemble des tumeurs de l’enfant. Nous avons décidé d’aller au-delà des obligations réglementaires, fidèles à notre parti-pris d’aller là où la science nous mène : si le mécanisme d’action de la molécule est tel qu’il peut s’avérer efficace dans un cancer de l’enfant, alors nous développons ce médicament chez l’enfant, qu’il existe ou non une obligation réglementaire. Notre démarche unique a pour mission d’identifier, parmi toutes les molécules du groupe, les plus efficaces pour traiter les cancers pédiatriques avec toujours comme seul objectif de proposer des médicaments pour enfants. 

Innover pour lutter contre les cancers de l'enfant

L’industrie pharmaceutique se doit d’innover en oncologie pédiatrique pour améliorer le pronostic des cancers de l’enfant. Pour Raphaël Rousseau, « il ne faut pas protéger les enfants de la recherche mais par la
recherche ! ». Pour le Dr Leila Kockler, directeur médical projets et référente de Roche France pour les essais pédiatriques, « L’enfant aussi a droit à la médecine personnalisée ». Les équipes de Roche sont déterminées à relever le défi. 

En France, Roche mène actuellement 8 études en oncologie pédiatrique avec à ce jour près de 350 patients inclus.