Epidémiologie des cancers pédiatriques en France

Le cancer est la quatrième cause de décès entre 0 et 15 ans, mais la deuxième cause de décès après les accidents pour les plus de 1 an. 
Les cancers représentent 6,6% des décès chez l’enfant
en 2012.

Cancers les plus fréquents chez l'enfant

• En France, les cancers pédiatriques sont des maladies rares qui représentent 1 à 2% de l’ensemble des cancers. Chaque année, environ 1 750 nouveaux cas de cancers sont recensés chez les enfants et adolescents. Un enfant sur 440 environ sera atteint d’un cancer avant l’âge de 15 ans. 


• Le Plan cancer 2014-2019 a fait de la pédiatrie l’une de ses priorités, afin d’améliorer l’accès des enfants, adolescents et des jeunes adultes à l’innovation et à la recherche.

• Parmi les cancers les plus fréquents chez l’enfant, on retrouve les leucémies (29% des cas), les tumeurs du système nerveux central (24%), les lymphomes (11%), les tumeurs embryonnaires qui représentent un quart des cancers de l’enfant (néphroblastome, neuroblastome, rétinoblastome,…), puis, moins répandus, les sarcomes, cancers du rein, tumeurs osseuses, mélanomes ou encore les cancers du foie.

• Le cancer est la première cause de mortalité chez l’enfant âgé de plus d’un an, avec 6000 décès par an en Europe.

    

raphael-rousseau

  « Vous avez certainement remarqué que les enfants ne sont pas des petits adultes. Ce n’est pas une surprise, pourtant cela représente un défi unique pour la recherche en cancérologie. Les enfants atteints de cancer méritent des traitements sûrs et efficaces, développés spécifiquement pour eux ».

Docteur Raphaël Rousseau, directeur médical, groupe de recherche et développement en oncologie pédiatrique, Genentech (filiale du groupe Roche, San Francisco – USA)

A propos du Dr Raphaël Rousseau

Avant de rejoindre Roche en 2009, Raphaël Rousseau était professeur d’oncologie pédiatrique à l’Université Claude Bernard de Lyon. Il a notamment lancé un programme de recherche translationelle et clinique sur les cancers pédiatriques à haut risque à l’Institut d’Hématologie et d’Oncologique Pédiatrique de Lyon.
Il devient alors expert permanent en recherche médicale à l’AFSSAPS (aujourd’hui l’ANSM).

De 1998 à 2005, il mène des activités de recherche clinique au Texas Children’s Cancer Center ainsi qu’au Center for Cell Therapy, Baylor College of Medecine, Houston, USA pour devenir ensuite, en 2005, professeur adjoint de pédiatrie au Baylor College of Medecine.

De 2005 à 2009, il coordoonne le  CHILDHOPE European Consortium évaluant l’efficacité et l’innocuité de lymphocytes T chimériques génétiquement modifiés pour le traitement de leucémies pédiatriques.

Auteur de plusieurs publications sur les neuroblastomes et leucémies des enfants, il reçoit en 2008 le Cancer Foundation Advanced Clinical Research Award de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology).  

Depuis South San Francisco, siège de la filiale américaine Genentech, il dirige actuellement une équipe d’une trentaine de personnes en charge du programme global de développement des médicaments pédiatriques innovants pour l’ensemble du groupe Roche.