Connexin : un service connecté de veille et d'alerte qui met le patient au cœur de sa communauté de soignants

Roche Pharma France et la société Advanced Schema lancent Connexin, un service en ligne sécurisé et pratique destiné à optimiser la coordination entre tous les professionnels de santé intervenant dans le parcours de soins du patient. Issu de la réflexion d’un board collaboratif regroupant des cliniciens, des pharmaciens hospitaliers et des officinaux, ce service gratuit accélère en cas de besoin et de manière totalement sécurisée le partage et la circulation d’informations sur le médicament autour de 3 thématiques essentielles : la tolérance, les interactions médicamenteuses et l’adhésion thérapeutique.

Dans de nombreuses pathologies lourdes ou chroniques, le patient passe d’un mode de prise en charge à un autre, entre l’hôpital et la ville. Ces transitions peuvent s’accompagner d’une « perte de signal » pour les professionnels de santé entre le moment où le patient est hospitalisé et celui où il quitte l'hôpital. Hors de l’hôpital, les patients se retrouvent souvent seuls avec leur prise de médicaments. Pour favoriser l’adhésion, pour prévenir ou mieux gérer de potentiels effets indésirables, le suivi de ces patients est nécessaire. Or, ce suivi nécessite une coordination ville-hôpital structurée et une implication de tous les professionnels de santé. Pour le Dr Stéphane Dominique, pneumologue au CHU de Rouen, cette coordination ville-hôpital est très souvent laissée à la « bonne volonté » de chacun des intervenants :

« La concertation entre spécialistes et généralistes au sujet de la décision et du suivi thérapeutiques fait souvent défaut. De façon globale en France, la communication entre professionnels centrée sur les traitements permettant un accompagnement du patient est insuffisante. »

La coordination ville hôpital, un enjeu pour le patient

Le virage de la médecine ambulatoire et la sortie de la réserve hospitalière de nombreux médicaments nécessitent aujourd’hui un suivi plus adapté et plus important dans la dispensation des nouvelles molécules. Ces évolutions, qui ont amené l’équipe officinale à intervenir de plus en plus dans le parcours de soins des patients atteints de pathologies telles que le cancer, font aujourd’hui du pharmacien un professionnel de santé incontournable.

En cas d’effets indésirables, de risques d’interactions médicamenteuses ou de difficultés sur l’observance, le pharmacien peut avoir besoin d’échanger avec l’équipe médicale hospitalière ou le médecin traitant. A l’heure du tout numérique, Béatrice Clairaz, pharmacienne à Châtenay-Malabry, concède pourtant qu’elle se heurte régulièrement à des problèmes de communication :

« Quand plusieurs professionnels de santé interviennent autour d’un patient, la difficulté est d’arriver à obtenir les coordonnées des différents intervenants et d’échanger avec les uns et les autres. A l’hôpital, c’est souvent le parcours du combattant pour parler à la personne que l’on cherche à joindre. »

La société Advanced Schema, entreprise de services du numérique, et Roche Pharma France ont développé Connexin, un nouveau service en ligne destiné à optimiser la coordination entre tous les professionnels de santé intervenant dans le parcours de soins du patient : le pharmacien officinal, le clinicien à l’hôpital, le médecin traitant, le pharmacien hospitalier, l’infirmière coordinatrice sur délégation du spécialiste… Ce service gratuit permet, en cas de besoin, d’optimiser la gestion des difficultés rencontrées, en facilitant le partage et la circulation d’informations, de manière totalement sécurisée.

Une communauté de soignants autour d’un patient

Connexin permet, en cas de besoin, le partage rapide et facile d’une information qualifiée et simplifiée autour de 3 thématiques : 

  • La tolérance (ce que le patient ressent - ce que le professionnel de santé constate) 
  • Les interactions médicamenteuses (les interactions potentielles entre les traitements) 
  • Le risque de non adhésion dont les causses sont multiples (évaluation à l’aide du questionnaire de Girerd) 

Ces informations, partagées par l’ensemble des professionnels de santé identifiés dans le parcours de soins du patient, permettent le déclenchement de notifications simples par mail ou sms auprès de chaque professionnel de santé rattaché à ce patient.

Connexin, une application de "veille et d'alerte", pratique, intuitive et sécurisée

Pour Beatrice Clairaz,

« Connexin est un outil sans équivalent. Il permet de résoudre d’une part la difficulté exprimée par les professionnels de santé d’arriver à se joindre et d’autre part de répondre à un besoin pertinent identifié. Sur les thèmes de l’observance, de la tolérance et des interactions, l’outil ne laisse pas la place à des messages longs : c’est concis, concret et très simple à utiliser ! »

L'information est partagée en toute sécurité. Les renseignements collectés par les professionnels sont hébergés au sein d'un hébergeur agréé par le ministère de la santé. La confidentialité et la sécurité d'accès aux données sont assurées par la mise en œuvre stricte des politiques de sécurité publiées par l'ASIP Santé.

Pour Ghislaine Lasseron de l’association contre le cancer du sein Europa Donna :

« Avec le développement de la médecine ambulatoire, quand le patient sort du parcours très balisé de l’hôpital, il se sent souvent abandonné et inquiet. C’est rassurant pour lui de savoir qu’il y a un lien entre l’hôpital et la ville. Mais la communication entre les professionnels de santé en France est très hétérogène. Notre association est favorable à cette initiative car elle permet une meilleure prise en charge du patient en fluidifiant l’information de façon homogène. »

Roche, partenaire des pharmaciens

Depuis 2013, Roche met à la disposition des pharmaciens d’officine en France un dispositif d’accompagnement pour optimiser le suivi des patients en ambulatoire, traités par des médicaments soumis à prescription hospitalière et dispensés en ville. Né de la volonté de Roche de contribuer à l’amélioration de la coordination ville-hôpital, ce dispositif permet d’assurer une dispensation et un accompagnement optimal du patient, de garantir la cohérence des messages délivrés aux patients entre ces professionnels de premier recours et les cliniciens hospitaliers.