Mars bleu
Cancer colorectal : se dépister ou en parler, nous avons tous un rôle à jouer

En France, plus de 42 000 nouveaux patients par an sont diagnostiqués, ce qui fait du cancer colorectal le troisième cancer le plus fréquent chez l'homme et le deuxième chez la femme. Dans 9 cas sur 10, ce cancer, détecté à un stade précoce, peut être guéri.


Briser les tabous autour du cancer colorectal


Dépistage du cancer du côlon : l'humour pour en parler




Le taux de dépistage des personnes concernées (entre 50 et 74 ans) n'est encore que de 30%.C'est pour que le taux de dépistage augmente que Roche s'engage en incitant à parler du dépistage, car le cancer colorectal est l'enjeu de tous.

Le fonctionnement des nouveaux tests de dépistage est simple d'utilisation et gratuit. Si vous êtes concernés (toutes personnes entre 50 et 74 ans), vous recevez un courrier de l'Assurance Maladie qui vous invite à consulter votre médecin traitant, celui-ci vous remettra le test à renvoyer par la Poste.


Cancer colorectal : comprendre et mieux vivre avec la maladie





Lutter contre le cancer du côlon : je tweete #MarsBleu !


• Cliquez pour partager les messages avec les chiffres clés sur les réseaux sociaux


#MarsBleu A partir de 50 ans, pensez au dépistage du cancer colorectal tous les 2 ans.


#MarsBleu On guérit 9 fois sur 10 du cancer colorectal en le dépistant à temps.

    

• Partagez cette page pour sensibiliser au cancer colorectal et inciter à parler du dépistage



Nos partenaires