Différents types de recherche

La recherche translationnelle, pour accélérer l'innovation thérapeutique

La coopération entre recherches publique et privée a donné naissance à la recherche dite translationnelle, qui permet aux patients de bénéficier plus rapidement des progrès médicaux. La recherche translationnelle se définit comme le chaînon manquant entre recherches fondamentale et clinique. Elle fait le lien entre recherche et applications thérapeutiques.

La recherche partenariale

Cancers, maladies neurologiques et psychiatriques, pathologies infectieuses, maladies inflammatoires et auto-immunes... Il est urgent d'accélérer l'arrivée de nouveaux traitements pour mieux prendre en charge et à terme guérir les personnes atteintes de maladies graves. 

Les sciences du vivant progressent continuellement et permettent de mieux comprendre les maladies. Mais pour que cette compréhension des mécanismes moléculaires des pathologies se traduise par un diagnostic plus précoce et des traitements plus sûrs et plus efficaces, il est important que les chercheurs du public et du privé dialoguent et travaillent ensemble.

Le développement de la recherche partenariale est en effet primordial pour répondre aux enjeux d’une médecine de plus en plus personnalisée, avec des traitements qui ciblent des anomalies moléculaires précises tout en tenant compte des caractéristiques biologiques du patient.