Nos collaborations

Les partenaires de l'Institut Roche à travers la France


Depuis sa création, l'Institut Roche a mis en place plus de 140 collaborations avec des acteurs majeurs de la recherche académique à travers la France, mais aussi des partenaires industriels.

Quelques exemples de collaborations : 

• Avec AREVA Med, filiale d'AREVA

Elaborer un traitment pour détruire sélectivement les cellules cancereuses

Signé le 26 juillet 2012, il vise à évaluer l'efficacité d'une nouvelle approche de radio-immunothérapie qui consiste à associer des anticorps développés par Roche au plomb 212, un isotope rare produit par AREVA Med. L’objectif : mettre au point une nouvelle génération de traitement anti-cancer capable de détruire sélectivement les cellules cancéreuses en préservant les tissus sains.

 

• Avec l'Institut de Neurosciences Translationnelles de Paris (IHU A-ICM)

Identifier de nouveaux biomarqueurs pour le diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer
 

“ Nous espérons énormément pouvoir guérir les patients. C'est l'objectif des médecins mais je crois aussi l'objectif des chercheurs. ”

Dr Marie Sarazin, neurologue, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

"IMABio3" est mené sur le site de la Pitié-Salpêtrière, l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP), le CEA et l'I2BM. Il s'agit d'identifier de nouveaux biomarqueurs pour le diagnostic précoce et d’évaluer la valeur pronostique de certains marqueurs sanguins (prédiction de l’évolution de la maladie).


• Avec l'Institut Pasteur, le CEA et d'autres partenaires

Construire de nouvelles sondes spécifiques de la maladie d’Alzheimer 
 

“ La première découverte que j’ai faite était fondamentale mais le partenariat avec Roche va permettre de transformer cette découverte en une application qui concerne la santé publique, la santé des gens, et qui pour moi est une sorte d’achèvement de ma carrière scientifique. ”

Dr Pierre Lafaye

"LLAM ALZ" est coordonné par l'Institut Pasteur et mobilise un consortium de partenaires : le CEA et l’Inserm (MirCen), le CNRS, le Centre de Recherche de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (CNRS/Inserm/UPMC). L’objectif de ce 2ème programme est de construire de nouvelles sondes spécifiques de la maladie d’Alzheimer à partir d’anticorps dirigés contre les plaques amyloïdes et les lésions neurofibrillaires (protéine Tau). Ces sondes capables de passer la barrière hémato-encéphalique seront couplées à un agent de contraste pour permettre une meilleure visualisation par IRM. Au-delà de l’amélioration du diagnostic précoce, ces outils pourraient aussi permettre de mieux évaluer la progression de la maladie, ainsi que les effets de nouvelles thérapies en cours de développement. 


• Avec la Fondation FondaMental

Mieux caractériser les troubles du spectre autistique

"InFoR Autism", programme scientifique d'envergure pour mieux comprendre l'autisme. La Fondation FondaMental, l'Inserm, Inserm Transfert et l'Institut Roche ont signé en novembre 2012 un partenariat sur 4 ans afin de mieux caractériser les troubles du spectre autistique (TSA), ce qui pourrait permettre d'ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques.